header.jpg

      Articles Header Bidding à la une

       February 07, 2018

      3 astuces pour optimiser la configuration de votre Header Bidding

      Au cours des deux dernières années le Header Bidding a pris d’assaut la publicité digitale. Les observateurs de l'industrie estiment qu’au moins 60% des éditeurs ont implémenté une solution Header Bidding. Beaucoup d'entre eux constatent des augmentations substantielles de revenus, voir des gains de plus de 50%.

       

      Cependant, il y a encore un grand nombre d'éditeurs qui sont en train de se convertir au Header Bidding et qui réfléchissent toujours à la façon de démarrer, ou qui n'ont tout simplement pas les ressources nécessaires pour conduire ce projet.

       

      Si vous êtes face à une telle situation, vous trouverez dans cet articles trois astuces pratiques pour vous aider à optimiser votre configuration Header Bidding et mieux monétiser votre inventaire.

       

      1- ÉVALUER MINUTIEUSEMENT VOS PARTENAIRES DE DEMANDE

       

      Le Header Bidding consiste à augmenter les revenus des éditeurs en créant de la concurrence entre les SSP. Cela dit, vous vous demandez peut-être pourquoi vous n'ajouteriez pas autant de partenaires de demande que possible - après tout, plus de concurrence ne peut qu'augmenter un peu plus vos CPM, n'est-ce pas?

       

      Le problème est que chaque partenaire de demande que vous ajoutez dans votre “Header” provoquera une augmentation du temps de chargement de la page.

       

      Nous vous recommandons d'évaluer vos partenaires en effectuant le suivi des points de données tels que:

       

      → Combien de latence ajoute-t-il à votre page?

      Si un partenaire de demande ajoute une tonne de latence à votre page, le revenu supplémentaire qu'ils génèrent peut ne pas compenser l’impact négatif sur l'expérience utilisateur qu’ils occasionnent

       

      → À quelle fréquence remportent-ils les enchères?

      Si leur taux de réussite (win rate) est faible, ils ne valent probablement pas la latence ajoutée à votre page.

       

      → Ie pourcentage d'impressions disponibles sur lequels ils enchérissent ?

      Si un partenaire n'enchérit pas sur une partie importante de vos impressions, il ne devrait probablement pas faire partie de votre configuration Header Bidding

       

      En utilisant ces mesures pour évaluer vos partenaires, vous pouvez vous assurer que vous atteignez le bon équilibre entre rendement et expérience utilisateur.

       

       

      2- DÉCIDER QUELS FORMAT VENDRE VIA HEADER BIDDING

       

      De nombreux éditeurs ne tirent pas profit du plein potentiel de monétisation du Header Bidding, en limitant les formats qu'ils mettent à la disposition de leurs partenaires de demande, notamment pour les formats vidéos, mobile et “Native Ads”

       

       

      → Comment profiter du plein potentiel de header bidding ?

       

      Une fois que vous avez décidé quels formats vous souhaitez attribuer au Header Bidding, vous devez vous assurer qu'ils soient appelés au niveau du header. Pour ce faire, en fonction du type d'encapsuleur (wrapper) que vous utilisez, vous devez entrer le code d'identifiant et la taille du bloc d'annonces à l'endroit approprié dans votre Header.

       

      Dans Prebid, par exemple, vous devez effectuer ces modifications dans la variable "adUnits". Vous devez également inclure les paramètres uniques pour chaque partenaire avec lequel vous travaillez afin de diffuser des annonces sur chaque bloc d'annonces.

       

      3- FIXER LES DÉLAIS D’ATTENTE

       

      La plupart des wrappers Header Bidding vous permettent de définir un délai d'attente qui agit comme une date limite pendant laquelle vos partenaires Header Bidding doivent répondre à chaque demande d'enchère.

       

      Avec le Header Bidding, l’ad server attend pour évaluer les enchères et choisir une offre gagnante jusqu'à ce que chaque partenaire de demande ait répondu à la demande d'enchère dans le délai maximal que vous lui avez imparti (time out)

      Cela signifie que l'ensemble du processus peut être retardé par un partenaire lent, ce qui ajoute de la latence à votre page et nuit à l'expérience de l'utilisateur.

       

      La définition d'un délai d'attente vous permet de limiter le processus d'enchères dans le temps, afin que les temps de chargement de la page restent raisonnables.

       

      → Comment définir un temps d'expiration ?

      De nombreuses solutions, y compris Prebid.js, vous permettent de définir un délai d'expiration pendant le processus d'installation initial. Dans Prebid.js, tout ce que vous avez à paramétrer est de définir le délai en modifiant la variable "PREBID_TIMEOUT" dans la configuration de l'encapsuleur (ou quelle que soit la ligne équivalente pour les encapsuleurs autres que Prebid.js).

       

      Pour Conclure, il est à noter que l’Header Bidding est l’outil clé que les éditeurs devraient utiliser pour maximiser leurs revenus. Néanmoins, les éditeurs doivent être conscients que la technologie a ses spécificités et ses bonnes pratiques à mettre en place continuellement.

       

      New Call-to-action

       

      Prendre RDV