header.jpg

      Articles Header Bidding à la une

       January 26, 2018

      Qu'est-ce que le “CDP” et comment est-ce utile pour les éditeurs

      L’écosystème de la publicité digitale est plein d'acronymes à trois lettres : DSP, SSP, DMP, etc... mais une nouvelle technologie appelé "CDP" - Customer Data Platform a également gagné en popularité auprès des marques.

       

      À première vue, les CDP ressemblent beaucoup aux CRM et aux DMP - ce sont tous des systèmes qui stockent les données des personnes. Mais il existe des différences dans les ensembles de données qu'ils collectent et dans la façon dont ils traitent ces données.

       

      Puisque les CDP sont un concept assez nouveau (seulement une vingtaine d'entreprises font partie de la catégorie CDP sur Lumascape publié ce mois-ci), la définition des CDP est vague. Vous trouverez ci-dessous une explication de ce que nous savons des CDP , basée sur des recherches en ligne et des entrevues avec des dirigeants d'agences.

       

      Commençons par les bases.

      A l’heure actuelle, il n'y a pas de définition sectorielle pour les CDP, mais ils ont trois attributs principaux: les CDP sont gérés par des marketeurs sans formation technique (par opposition aux CRM gérés par des informaticiens), centrés sur les données des entreprises -first data party- et analysent les consommateurs connus des entreprises.

       

      Je ne comprends toujours pas. Quel est l'objectif d'un CDP?

      Un CDP combine toutes les données client d'une entreprise pour rendre le tout plus efficace. Du point de vue du service à la clientèle, les CDP ont évolué à partir de systèmes de gestion de la relation client et de CRM qui ont une forte identification des clients mais qui ne sont traditionnellement pas intégrés. Cela signifie que si un client appelle le service support d'un fournisseur pour obtenir de l’assistance, par exemple, le revendeur peut avoir besoin de vérifier les informations personnelles, bien que l'entreprise possède déjà toutes ces informations dans une base de données de commandes.

       

      Est-ce que les CDP ont quelque chose à voir avec la publicité et le marketing digital ?

       

      Oui, les CDP utilisent des données à des fins générales, de la vente et du support client à la publicité et au marketing. Les CDP collectent beaucoup de données, notamment les données de ventes, les données de propriété digitale et les données de performance, comme le nombre de personnes qui cliquent sur une annonce ou qui ouvrent une notification push mobile. Les CDP offrent donc un aperçu granulaire des données.

       

      Est-ce que les CDP prennent des fonctions de DMP dans la publicité?

       

      Pas vraiment. Les CDP analysent principalement les données de première partie -1st data party- basées sur les identités réelles des consommateurs, tandis que les DMP examinent en grande partie les données consolidées de tiers -3rd data party- basées sur des cookies. Une bonne façon de penser à la différence est que les CDP peuvent être utilisés pour nourrir la relation avec les consommateurs existants, tandis que les DMP sont principalement utilisés pour acquérir des lookalike audiences.

       

      Mais la différence est floue à mesure que les principaux DMP évoluent - Adobe et Neustar ont également commencé à analyser les données de première partie. certaines personnes pensent que d'un point de vue publicitaire, les CDP sont une sous-catégorie des DMP.

       

      Les CDP sont-ils confrontés à des défis?

      Oui bien sûr. Étant donné que la définition des CDP est très floue, de nombreuses entreprises d'analyse d'applications mobiles et de gestion des étiquettes se sont positionnées en tant que CDP.

      Les gens appliquent le même mot à différents types de choses, ce qui est commun avec toute nouvelle technologie, mais finalement, l'industrie se fixera sur une définition affinée.

       

      CDP - Une opportunité pour les éditeurs

       

      Avec l'avènement et l'utilisation accentuée d'outils technologiques, les éditeurs comptent sur les annonceurs pour leurs revenus commerciaux et les annonceurs à leur tour se tournent vers les éditeurs pour obtenir des résultats commerciaux. La définition des résultats a changé au fil des ans.

      Avant n’importe quelle statistique fournie à l’annonceur était un bon résultat (par exemple “X” nombre de clics ou d’impressions), ce qui n’est plus le cas. Un bon résultat à l'heure actuelle signifie des leads qualifiés avec un coût d'acquisition compétitif. Les annonceurs se rendent compte de l'importance du contenu de qualité par rapport à une quantité de contenu importante. Si la qualité s'améliore, l’engagement des visiteurs et les rendements sont meilleurs. Les CDP aident les éditeurs dans l'organisation et la gestion du contenu, à fournir une vue détaillée des visiteurs et offrent une flexibilité exceptionnelle qui génère de la valeur dans les opérations de publication. La navigation anonyme a pris de l’ampleur, ce qui crée des difficultés pour les éditeurs à comprendre le type d'annonces ou de contenu à afficher pour des utilisateurs particuliers. Avec le CDP, les éditeurs peuvent engager le visiteur anonyme et lui proposer des publicités promotionnelles légères pour s'abonner ou une autre annonce demandant si elles sont déjà abonnées. Avec les éditeurs qui profitent des avantages du CDP, ils obtiennent de meilleurs résultats et une meilleure expérience des abonnés.

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

      Prendre RDV