Amazon enfreint la loi COPPA

This post is also available in: English (Anglais) Español (Espagnol)

Dix-neuf groupes de consommateurs et de protection de la vie privée ont accusé Amazon d’avoir violé la loi COPPA Protection de la vie privée en ligne pour les enfants via Echo Dot Kids Edition, qui stocke des enregistrements vocaux et d’autres informations sur les utilisateurs de moins de 13 ans.

C’est 19 défenseurs des droits des consommateurs et de la santé publique menée par la Campagne pour une enfance sans publicité CCFC et le Center for Digital Democracy CDD qui sont sur le coup.

Des raisons accablantes

Ils accusent les appareils Amazon d’avoir des contrôles parentaux défectueux avec des autorisations non spécifiques et une vérification inefficace de l’âge, rapporte le Washington Post. Des abus sont visibles : données conservées même après qu’elles aient été supprimées par les parents, règles de confidentialité trompeuses… Amazon s’accroche aux enregistrements d’enfants plus longtemps que nécessaire.

Amazon s’exprime sur ces faits en affirmant que «FreeTime sur Alexa et Echo Dot Kids Edition sont conformes à la loi Coppa». Qui croire, donc ?

«Les enfants constituent une population particulièrement vulnérable», a écrit le sénateur Edward J. Markey, D-Mass., Dans un brouillon d’une lettre qu’il envisage d’envoyer au FTC jeudi. «Nous exhortons la Commission à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger leur vie privée.»

This post is also available in: English (Anglais) Español (Espagnol)

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut