Apple continue sa protection des données

This post is also available in: Español (Espagnol)

Une mise à jour est apparue concernant la protection des données d’Apple. Nous en parlions il y a quelques semaines avec l’ITP, la stratégie de prévention du trafic intelligent d’Apple. Cette mise à jour est construite par le biais de Webkit, une technologie de navigateur « open-source » à l’origine de Safari, le moteur de recherche de la marque Américaine.

Cette mise à jour limite l’utilisation du cookie de ‘first-party data’, c’est à dire des données comportementales ou déclaratives enregistrées sur un site lors de visites précédentes, et qui sont associées aux visiteurs à l’aide d’un cookie. Ici, l’ITP limite l’utilisation de ce cookie à 24h. Les réseaux de médias employant le pixel tracker et certains grands sites peuvent voir l’ID de l’utilisateur, pouvant être associé à un profil. Avec une limitation au jour, c’est une solution de contournement qui permet de définir un cookie persistant.

C’est une mesure nécessaire, car d’après John Wilander, ingénieur en sécurité et confidentialité chez Webkit : «Nous sommes obligés d’empêcher les utilisateurs de Safari d’effectuer un suivi intersite». La pratique doit donc être, selon ce dernier, courante chez les éditeurs.

This post is also available in: Español (Espagnol)

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut