Des taxes voient le jour pour les géants du digital

Les taxes sur les technologies de pointe deviennent une réalité dans l’UE. Alors que des entreprises américaines telles que Facebook et Google tiennent un rôle croissant dans le quotidien des Européens, ils ne versent que peu d’impôts à leurs gouvernements. Pendant des années, les pays ont réduit les impôts sur les sociétés pour séduire les entreprises à l’étranger. Maintenant, cette tendance s’inverse pour la première fois, avec la décision de la France la semaine dernière d’imposer une taxe numérique de 3% sur les grandes entreprises de haute technologie qui gagnent de l’argent pour ses citoyens, rapporte le New York Times.…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Restez à la page sur l'actualité adtech

Consultez nos webinars, podcasts et entretiens avec des acteurs majeurs de la publicité digitale

Profitez d’offres exceptionnelles et de conseils d’expert pour optimiser vos revenus publicitaires

S’inscrire

The full article is reserved for subscribers. Already subscribed? Subscribe

Stay informed on adtech news

Consult our webinars, podcasts and interviews with major players in digital advertising

Take advantage of exceptional offers and expert advice to optimize your advertising revenue

Subscribe

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut