La 5G : Quel impact pour la publicité ?

      Dans le petit monde du marketing, on s'impatiente à l'idée de pouvoir profiter de la hausse des débits que promettent les opérateurs. A la clé, des connexions 10 fois plus rapides qu'avec la 4G et une latence inférieure à 1 milliseconde.

      Cependant, il convient de noter que cette mini-révolution n’est pas pour tout de suite : le réseau devrait représenter à peine 15% du marché mobile en 2025, selon la GSMA (association qui englobe 800 opérateurs et fabricants du mobile dans le monde). Plusieurs aspects vont être bouleversés par la 5G, mais lesquels ?

      Connexion 5G max

      La data au coeur de cette transformation

      L’arrivée de cette nouvelle forme de réseau va impacter notre vie quotidienne. Les données récoltées vont être sensiblement augmentées. On s'attend à une explosion des capteurs permettant de remonter en temps réel des données physiques. La 5G sera la moelle épinière digitale de ce monde physique : de quoi permettre aux annonceurs de suivre encore plus finement l'évolution des flux de population. Des informations précieuses pour les aider à mieux mesurer l'impact de leurs investissements publicitaires. Ce qui, couplé avec l’optimisation des outils de traitement, permettra d’augmenter la qualité du ciblage publicitaire ainsi que la connaissance des audiences.

      Vingt milliards d’objets connectés à internet circuleront dans le monde à horizon 2020, selon Gartner (société de conseil dans les techniques avancées). Ces objets, bardés de capteurs, permettront d'affiner la publicité en favorisant la réception et l’échange d’informations. Le défi des publicitaires sera de varier les formats avec des expériences plus proches du consommateur, plus personnalisées, et apportant davantage de valeur.

      De nouvelles formes de publicités possibles

      Cette révolution fait aussi émerger de nouvelles formes de publicités. La 5G va impacter les formats publicitaires, qui restent à inventer, pour des domaines restés à l’écart : les lunettes de réalité virtuelle, par exemple. Plus encore, la vitesse de connexion est tellement rapide, avec si peu de latence, qu’il est possible d’y injecter de l’Intelligence Artificielle facilement.

      Tout objet capable d'émettre un signal pourra être doté d'une IA dans le cloud, l'échange avec les réseaux de neurones se faisant sans latence grâce à la 5G", annonce David-Henri Bismuth (expert dans le domaine de la Tech).

      De plus, avec la 5G, plus besoin de câbler les panneaux publicitaires. Voitures, bornes ou écrans digitaux… On peut connecter tout un univers outdoor jusque-là très cloisonné.

      Enfin, la nouvelle forme de publicité s’illustre dans l’essor des formats OOH, pour Out of Home. Un Francilien passe près de 10% de son temps éveillé dans les transports, qu'il s'agisse de la voiture ou des transports en commun. Il est donc essentiel de pouvoir gérer cet aspect “mobile” : car sur smartphone, mobilité oblige, l'utilisateur n'a pas toujours la même qualité de connexion. L'annonceur doit donc adapter le poids de sa création à la connexion associée. Ce qui explique que les annonceurs sont prêts à payer un peu plus pour les bid requests qui remontent une connexion de type "wifi". Avec la 5G, la question ne se pose plus. 

      Topics: Adtech Prime