RÉDIGÉ PARkhadir
          3 mins read

          L'algorithme de Facebook a effacé un éditeur numérique autrefois florissant

          LittleThings a rapidement constitué une large communauté de followers sur Facebook, mais un récent ajustement de l'algorithme a fortement diminué son trafic, ce qui a fait chuter son bénéfice, selon la société.

           

          Les pires craintes de l'industrie des médias face à l'énorme confusion autour de l'algorithme de Facebook se réalisent.

          L'éditeur féminin, LittleThings, met la clé sous la porte en grande partie à cause la dernière mise à jour de Facebook, a déclaré Joe Spieser, PDG de la société.

           

          Depuis son lancement en 2014, LittleThings a accumulé plus de 12 millions de fans sur Facebook et ses vidéos ont régulièrement généré des milliers, voire des millions de vues.

          Mais Spieser a dit que le récent changement d'algorithme, que Facebook a promu comme étant conçu pour tasser le contenu qui est consommé passivement - et se concentrerait plutôt sur les messages des amis et de la famille des utilisateurs - a littéralement coupé environ 75% du trafic organique de LittleThings, tout en écrasant ses marges bénéficiaires.

           

          En 2016, Speiser a déclaré au Wall Street Journal qu'il était très optimiste à propos de Facebook et de son désir d'aider les éditeurs Web. Maintenant, comme l'a dit une source proche de l’éditeur : "Facebook est le destructeur de ces mondes".

           

           

           

           

           

           

           

           

           

           

           

          Topics: Facebook

          Développez vos compétences

          Stratégies et techniques d’acquisition sur Google Ads, Facebook, Instagram et en SEO !

          Articles récents