You've successfully subscribed to Adlive Content Hub
Great! Next, complete checkout for full access to Adlive Content Hub
Welcome back! You've successfully signed in.
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.
Success! Your billing info is updated.
Billing info update failed.
L'algorithme de Facebook a effacé un éditeur numérique autrefois florissant

L'algorithme de Facebook a effacé un éditeur numérique autrefois florissant

LittleThings a rapidement constitué une large communauté de followers sur Facebook, mais un récent ajustement de l’algorithme a fortement diminué son trafic, ce qui a fait chuter son bénéfice, selon la société.

Les pires craintes de l’industrie des médias face à l’énorme confusion autour de l’algorithme de Facebook se réalisent.

L’éditeur féminin, LittleThings, met la clé sous la porte en grande partie à cause la dernière mise à jour de Facebook, a déclaré Joe Spieser, PDG de la société.

Depuis son lancement en 2014, LittleThings a accumulé plus de 12 millions de fans sur Facebook et ses vidéos ont régulièrement généré des milliers, voire des millions de vues.

Mais Spieser a dit que le récent changement d’algorithme, que Facebook a promu comme étant conçu pour tasser le contenu qui est consommé passivement – et se concentrerait plutôt sur les messages des amis et de la famille des utilisateurs – a littéralement coupé environ 75% du trafic organique de LittleThings, tout en écrasant ses marges bénéficiaires.

En 2016, Speiser a déclaré au Wall Street Journal qu’il était très optimiste à propos de Facebook et de son désir d’aider les éditeurs Web. Maintenant, comme l’a dit une source proche de l’éditeur : “Facebook est le destructeur de ces mondes”.