RÉDIGÉ PARYanick
          7 mins read

          Le manque de transparence dans l’industrie du Média Digital

           Qu'est-ce que la transparence dans le média digital ?

          La transparence au sein du marché du média digital se traduit, dans un premier temps, par la possibilité d'avoir un accès en temps réel aux reportings et aux dashboards utilisés en interne par l'agence et les éditeurs pour surveiller la performance des campagnes digitales. Dans un second temps, la performance permet avec exactitude de connaître les Urls de diffusion, la visibilité des bannières (ATF/BTF) et le prix final de l’achat du média.

          Pour que le marché du média digital soit complètement transparent, l'agence devrait avoir une vision globale et détaillée de l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement. Cela permettrait d’avoir une idée plus claire de la gestion de son budget média et quels acteurs précis font partis de la transaction.

          Quels sont les risques associés au manque de transparence dans le marché du digital média ?

           

          1) Une faible adoption des nouvelles technologies

           

          Le marché du digital ne cesse de nous surprendre. Environ chaque six mois, on assiste à la naissance d’une nouvelle technologie ou à une mise à jour. 

          Au Maroc, on remarque cependant une réticence face à l’adoption de ces nouvelles technologies dont, rappelons-le, l’ultime objectif est d’améliorer l’efficacité du marché du média digital.  Cette amélioration peut se faire de différentes manières. Avec la solution technologique, Automated Guaranteed, on assiste à la suppression des tâches manuelles et répétitives. L’ensemble du processus d’achat et de mise en ligne se fait alors automatiquement (grâce à l’AG) et permet aux équipes médias de se libérer des tâches chronophages afin de se concentrer sur des tâches à forte valeur ajoutée telles que la créativité, la stratégie, la résolution des problème…

          En somme, Il est tout à fait naturel qu’au sein d’un milieu caractérisé par une certaine opacité, les différentes parties prenantes ne souhaitent s’aventurer davantage dans des terrains incertains.  Ceci dit, il est pressant d’instaurer un climat de transparence afin de tirer profit des avantages que proposent les technologies publicitaires dans le monde du digital.

           

          2) Un manque à gagner 

           

          Si le manque de transparence est synonyme de risque, les annonceurs marocains investissent dans le média digital avec prudence de façon à réduire le risque inhérent. Cette situation présente un énorme manque à gagner pour le marché du digital dans sa globalité. Du côté des éditeurs, les invendus deviendront pénalisants à long terme. Quant aux agences, elles auront moins de clients et donc des frais de gestion moins importants. Du côté des annonceurs, ils auront un retour sur investissement moins important même en ayant investi davantage.

           

          3) De mauvaises performances

           

          Dans une situation de manque de transparence, la confiance devient plus difficile, et la communication entre les acteurs moins flexibles. Cette situation engendre des résultats de campagnes insuffisantes, suite à une absence de synergie entre les différentes parties prenantes. À titre d’exemple, Procter & Gamble a réduit ses dépenses publicitaires de 140 millions de dollars pour le digital média pour ces raisons.

          Dans ce sens, les annonceurs sont fatigués d’investir un budget conséquent dans le média digital et de constater en retour un faible ROI.

          Topics: Reporting

          Développez vos compétences

          Stratégies et techniques d’acquisition sur Google Ads, Facebook, Instagram et en SEO !

          Articles récents