Pause Café #10 - Second Price vs First Price Auction

      Historiquement l’ensemble du marché publicitaire programmatique fonctionnait avec des enchère au second prix.

      Lorsqu’une impression était mise aux enchères, les acheteurs biddait chacun un prix, par exemple l’acheteur 1 avec 2€, l’acheteur 2 avec 1€ et l’acheteur 3 avec 3€

      C’est l’acheteur 3 qui remportait logiquement l’enchère. Cependant, avec la règle du second price auction, il ne paye non pas 3€ mais le prix du deuxième bid + 1centimes : soit 2,01€ dans l’exemple décrit ici

      Tandis que dans le cas du 1st price auction, l’acheteur paye le prix auquel il a misé. Cela est donc plus simple.

      Petit à petit la majorité des SSPs sont passés au 1st price auction. Non sans peine, car cela à nécessité une adaptation de la part des acheteurs, qui doivent désormais faire attention à leur mise.

      Hier un acheteur pouvait bidder 100€ pour être sûr de remporter l’enchère, mais au final ne payer que 1+0,01 cts si la seconde enchère était de 1€. Désormais, avec le first price, il paye 100€

      1. Et pour le Header Bidding ?

      L’avènement du Header Bidding est une très bonne chose car de cette manière l’éditeur est réellement payé le prix de l’acheteur, celui qui est prêt à payer le plus (tous ssps confondus)

      Une majorité de SSPs sont passés en 1st price auction depuis plus d’un an désormais.

      Google vient de son coté d’annoncer qu’ils allaient également passer en 1st price au niveau de Google Ad exchange

      2. Et par rapport à Adlive ?

      Nous voyons cela d’un bon oeil ainsi en intégrant la solution Adlive dans le google ad manager d’un éditeur. Nos clients, pour chacune des impressions, seront rémunérés par l’acheteur qui biddera le plus cher, et ce toute source de demande confondus.

      Petit bémol à apporter à cela : le doute que l’on peut raisonnablement avoir sur le fait que Google Ad manager est une telle boîte noire que cela peut poser des questions...

       

      Topics: #SliceOfLife, Pause café